Lourdes Chemin de Croix dans la montagne (10), 9ème station : Jésus tombe pour la troisième fois

Publié le par Benoit

undefined

Voilà de nouveau le Christ tombé à terre sous le poids de la croix. La foule, curieuse, regarde s'il aura encore la force de se relever. Saint Paul écrit : Lui qui était dans la condition de Dieu, il n'a pas jugé bon de revendiquer son droit d'être traité à l'égal de Dieu ; mais au contraire, il se dépouilla en prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement, il s'est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu'à mourir, et à mourir sur une croix.

Voilà précisément ce que semble exprimer la troisième chute : le dépouillement, la kénose, du Fils de Dieu, l'humiliation sous la croix. Jésus avait dit à ses disciples qu'il était venu non pour être servi mais pour servir. Au Cénacle, en s'abaissant jusqu'à terre et en leur lavant les pieds, il avait d'une certaine manière voulu les habituer à cette humiliation de sa personne. En tombant à terre pour la troisième fois sur le chemin de la croix, il nous crie encore à pleine voix son mystère. Ecoutons sa voix ! Ce Condamné, qui succombe sous le poids de la croix tout près du lieu de son supplice, nous dit : “Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie.” “Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie”. Ne soyons pas troublés à la vue d'un Condamné qui tombe à terre, épuisé sous la croix. Cette manifestation extérieure de la mort qui s'approche cache la lumière de la vie.

" Seigneur Jésus Christ, Toi qui, par Ton humiliation sous la croix, as révélé au monde le prix de sa rédemption, donne aux hommes du troisième millénaire la lumière de la foi, afin que, reconnaissant en Toi le Serviteur souffrant de Dieu et de l'homme, ils aient le courage de suivre le même chemin qui, par la croix et le dépouillement, conduit à la vie éternelle. A Toi, Jésus, soutien de notre faiblesse, honneur et gloire pour les siècles. Amen."

 

Publié dans Lourdes-Story

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article