Père Horacio Brito, nouveau recteur des Sanctuaires Notre Dame de Lourdes

Publié le par Benoit

Le service de presse des sanctuaires Notre-Dame de Lourdes communique :

"À la suite de la démission du Père Raymond Zambelli pour raisons de santé, Monseigneur Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes, a nommé le Père Horacio Brito recteur des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes. Ce dernier prend ses fonctions à compter du lundi 3 novembre 2008".

Le Père Raymond Zambelli avait été très affecté après les révélations du Canard Enchaîné qui le mettait en cause à propos de l"épaisseur" de son compte en banque. Une enquête judiciaire avait été ouverte par le parquet de Tarbes sur des mouvements de fonds suspects. Le Recteur s'était expliqué lors d'une conférence de presse qui avait attiré de nombreux journalistes de la presse écrite, parlée et télévisée. Depuis, le Père Zambelli s'était peu montré publiquement.

Son successeur, le Père Horacio Brito n'est pas inconnu à Lourdes où cet Argentin d'origine a occupé, de 1992 à1999, les fonctions de recteur-adjoint et secrétaire général des Sanctuaires Notre-Dame de Lourdes. Il est actuellement aussi supérieur général des Missionnaires de l’Immaculée Conception de Lourdes (Pères de Garaison) et aumônier général de l'Hospitalité Notre-Dame de Lourdes. Pour lire sa biographie (*pdf).

Publié dans Lourdes-News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Luc Laplagne 18/01/2009 08:55

Bonjour,
Benoît, bravo pour votre blog, documenté, digne et sérieux.
Le secret bien gardé est celui de la révélation pendant l'année jubilaire et celle du Pape des détournements de M. Raymond Zambelli.
Existe-t-il des chapelles qui tirent la couverture à elles ?
La révélation Zambelli est-elle le fruit d'une lutte de pouvoir aux sanctuaires, si oui, entre qui et qui ?
Est-ce la simple conséquence du zèle des impôts, pilotés à distance par le Président, pour punir Lourdes d'avoir capté le Pape au détriment de la démarche pro chrétienne de Nicolas Sarkozy ?
Si c'est le cas, les détournements vont-ils continuer, de façon plus discrète ?
Il existe des solutions techniques simples et économiques pour la manipulation des chèques et des espèces par des personnes habilitées : pourquoi n'existent-elles pas à Lourdes ?

Votre réponse est attendue avec espoir par les fidèles exigeants.

Meilleures salutations,
Jean-Luc Laplagne.

Benoit 19/01/2009 23:00


Je ne parlerais pas de politique ici, car ce blog n'est pas le lieu, et je ne crois en aucun cas que le Président de la République Française soit derrière tout cela ... il a mieux à faire et j'ai
une totale confiance dans nos services judiciaires.
J'espère très franchement qu'il n'y aura  plus de détournement. L'image qui a été donnée était pitoyable.
Vis à vis de la lutte de pouvoir, elle existe. Je ne doute pas, et je n'en n'ai jamais douté.
Le comportement de l'évêque de Tarbes-Lourdes m'a par moment étonné au cours de cette année jubilaire.
Mais l'ambition de ce blog est quand même de montrer la beauté de ce lieu .... et en dénoncant quelques fois des choses étranges !
Bien à vous.


jean omnes 16/01/2009 11:02

Démission pour "raison de santé" ? ! Cela veut-il dire que s'il n'y avait pas eu de "raison de santé", le recteur serait resté en place, malgré les détournement de 80 % des chèques des fidèles pour les sanctuaires ? sans compter les détournements en espèces et ceux antérieurs à 2003 ?
Comment et pourquoi Mgr Perrier à renouvelé officiellement sa confiance au recteur sans attendre les résultats des enquêtes ou les éventuelles plaintes des donateurs ?
Qu'est-il devenu des cinq plaignants de cette affaire ?
Merci de nous révéler tous ces secrets.

Benoit 19/01/2009 22:54


Avez vous lu, cet article : http://www.lourdes-story.com/article-25560778.html
Il démontre que l'ancien recteur avait finalement reconnu les faits qui lui était reproché.
Après son comportement mérite t il que l'on si attarde à nouveau. Je ne crois pas. J'ai déploré sa basse atitude à l'époque. Il n'a pas toute ma considération !
Bien à vous.