Aux hypocrites de la laïcité, voici comment le voyage du Pape sera financé

Publié le par Benoit

A ceux qui accusent (cf. nos informations d'hier) l'Etat de financer la visite du Pape au mépris de la sacro-sainte laïcité (mais qui ne disent rien sur le financement public des mosquées), il faut répondre que l’État ne prendra à sa charge que la sécurité des personnes et le volet officiel de la visite, comme pour tout autre chef d'Etat. La règle est toujours la même : c’est l’Église catholique du pays d’accueil qui finance les voyages du pape, sauf lorsqu’il s’agit d’Églises particulièrement démunies, auxquels cas des fonds spéciaux peuvent être mis en place par Rome.

Ce sont donc surtout les diocèses de Paris et de Tarbes-Lourdes qui sont mis à contribution. Pour réduire au maximum les frais, tous deux ont eu recours à des bénévoles. La partie parisienne de la visite devrait coûter 1,5M€, quant au séjour de Benoît XVI à Lourdes, son coût devrait avoisiner 1,8M€. Leurs ressources habituelles ne pouvant supporter cette dépense exceptionnelle, les diocèses de Paris et de Tarbes-Lourdes lancent un appel aux dons.

Le ministère de l'intérieur mobilisera 30 unités mobiles de gendarmes et CRS à Lourdes et 35 à Paris. Michèle Alliot-Marie a débloqué 100 000 € pour permettre à la mairie de Lourdes de rénover le stade Antoine- Béguère où doit atterrir l’hélicoptère papal. Une rénovation qui profitera ensuite à la collectivité. C'est tout.

Publié dans Lourdes-Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article